" Traversant le fameux pont du buffet du salon juste avant d'arriver aux collines de la cuisine ",
les petits trains en carton que je fabrique n'ont jamais cessé de nourrir mon imagination.
Avec le temps les détails sont de plus en plus précis mais le matériau reste le même ...
Bienvenue dans mon univers de Carton !

vendredi 7 mars 2014

Un peu d'histoire autour de la Vulcan ...

Cliché de la Vulcan pris par le photographe Siegmund Hildebrand à Friedland le 31 Mai 1969. Collection Jean-Baptiste Malbec


  Commandée à Vulcan Werke à Stettin alors en Allemagne (aujourd'hui en Pologne) pour couvrir l'augmentation de trafic attendue de l'ouverture de la ligne Brohm – Gross Daberkow, la locomotive à vapeur n°3852 sortit d'usine en août 1925 et fut livrée au Mecklemburg Pommersche Schmalspurbahn où elle commença sa vie active le 16 octobre de la même année. Elle ne fut construite qu'en un unique exemplaire.
   Elle représentait alors une double avancée par rapport à ses devancières sur le réseau à voie de 60cm. Elle fut la première machine à quatre essieux couplés et aussi la première machine de ligne à tender séparé. Destinée aux trains de voyageurs, elle était équipée pour le chauffage à vapeur des rames.
   Jusqu'en 1945, elle était généralement stationnée à Friedland, mais fut épisodiquement affectée à Anklam. L'entretien et les grandes révisions étaient effectués par les ateliers centraux de Friedland. Après la reprise du réseau par la Deutsche Reichsbahn, elle reçut l'immatriculation 99-3461 et fut stationnée à Friedland, devenu administrativement annexe du dépôt (Bw) de Neubrandenburg. Les grandes révisions furent alors assurées par les ateliers (Raw) de Wittenberge, puis de Görlitz.
Le dernier train marchandises/voyageurs régulier du 31 mai 1969 fut assuré par la 99-3361 Orenstein et Koppel, mais c'est la 99-3461Vulcan qui assura la traction de l'impressionnant "train d'adieu" du lendemain d'Anklam à Friedland, avec au moins sept voitures (de 13 mètres chacune !).
Elle acheva son service le 26 novembre 1969 et, le 5 juin 1972, fut vendue à un Anglais, M. John Snell. Elle embarqua à Hambourg à bord de l'Alster pour l'Angleterre où elle retrouva la 99-3462 acquise le 27 novembre 1970. Elles se trouvaient alors dans les ateliers du Ffestiniog Railway, au pays de Galles, en attente de réparation.
       En 1978, les deux machines furent mises en vente.
 La 99-3462 fut achetée par un collectionneur allemand, M. Walter Seidensticker, et se trouve actuellement sur le "Dampf Kleinbahn Mühlenstroth" près de Bielefeld au centre de l'Allemagne.
La 99-3461 se rendit en France et posa ses roues le 22 mai sur les rails du P'tit train de la Haute Somme à Cappy. L'intérêt historique de cette locomotive a été reconnu par le Ministère de la Culture qui l'a classée "Monument Historique" le 09 novembre 1987. 
    Sa dernière prestation en service commercial eut lieu lors des festivités du 25anniversaire du P'tit train de la haute Somme du 16 au 19 mai 1996.
Elle est aujourd'hui en cours de restauration et devrait bientôt reprendre du service au P'tit train de la Haute Somme.

 La locomotive 99 3361 Orenstein & Koppel préservée par le Hesston Steam Museum aux USA dans l'Etat de L'Indiana à 1h en voiture de Chicago.

Dampflok 99 3462 au Waldeishenbahn Muskau à 2h en voiture au sud de Berlin.